Débats-rencontres

 

"Les Nouveaux Territoires de l’Art" entre émergence et institutionnalisation


Samedi, 26 mai 2007 à l’espace LX5 Homebase (Hollerich-Luxembourg)

Thème « Les nouveaux territoires de l’art » - entre émergence et institutionnalisation :

A partir des années 1980, on assiste à l’émergence d’un phénomène artistique nouveau, et qui conduira à la création de ce que l’on pourrait appeler aujourd’hui les Nouveaux territoires de l’art. Ce mouvement, bien qu’ayant des origines multiples et nourrissant des objectifs différents, a permis le réinvestissement de zones alors désaffectées du tissu urbain - telles que zones industrielles, entrepôts… Sortant ainsi des lieux usuellement dévolus à l’art - musées, galeries, centres d’art…-, ces Nouveaux territoires ont converti des zones au passé le plus souvent industriel, en y proposant de la « culture », au sens large du terme, et non plus alors clivé à son acception institutionnel. Et de ce déplacement de la culture vers un lieu où on ne l’y attendait peut-être pas, un nouveau rapport entre art et public s’est peu à peu instauré, comme en témoigne, par exemple, la volonté d’insertion du lieu dans la cité, l’ouverture aux publics de pratiques artisanales oubliées, ou encore l’interdisciplinarité dont le spectateur se verra aussi l’acteur.

JPEG - 7.8 ko
© panause

Ainsi, ces initiatives visaient essentiellement à replacer l’art et ces lieux dans la vie et le politique, en accord avec l’idéologie et les luttes sociales de l’époque. Par leur fréquentation, la diversité et la qualité de leur programmation, mais aussi par leur positionnement politique et éthique, ces Nouveaux territoires de l’art sont rapidement devenus, pour toute une génération, des lieux de référence. Mais comme si tout succès public et critique ne pouvait que difficilement y échapper, on assiste depuis peu, tant en France qu’au niveau européen, à une forme d’institutionnalisation de ces lieux se traduisant par une volonté de figer et de pérenniser l’organisation, la création d’organismes centraux européens (comme TransEuropeHalles ou Artfactories), ou encore ce récent rapport ministériel sur le mouvement en France (rapport Lextrait). Entre leur émergence et leur institutionnalisation - dérive ou forme de survie ? Cette première rencontre désire ainsi interroger ces Nouveaux territoires de l’art et leur apport à la culture contemporaine.

Participants :

  • Serge Basso, directeur de la Kulturfabrik de Esch-sur-Alzette / Luxembourg.
    www.kulturfabrik.lu

La modération sera assurée par Raphaël Pirenne, historien de l’art et co-fondateur de la revue d’art « SIC »
www.sicsic.be

Performances à partir de 19h :

19h :
Installation + live Hörspiel mit Pflanze von und mit Liquid Penguin Ensemble (D)
GRAS WACHSEN HÖREN - Die Forschungen der Mme. Asch
- Stefan Scheib - Geräusche / Elektronik
- Katharina Bihler - Text / Stimme
- Annick Pütz - Tanz …. mehr infos

20h :
repas commmun

21h - end :

Benjamin Laurent Aman
performance sonore

Rajivan Ayyappan
found metal work

DJ-set Alekc & Karin de ekzema (L)
aux platines, alekc et karin de l’association ekzema feront un mix hybride et plein d’humour entre funk, exotica, obscurities, breakbeat et electro la plus tordue… !

Portfolio

(c) panause